Phyllis Chesler

Écrivaine, psychothérapeute et professeure, Phyllis Chesler est née en 1940 et grandit à Brooklyn dans une famille juive orthodoxe. Elle vit un premier mariage avec un homme originaire d’Afghanistan. C’est le voyage  catastrophique chez sa belle-famille qui la pousse à se tourner vers le féminisme.

En 1969, Chesler débute sa carrière dans la psychologie. Elle est aujourd’hui professeure émérite de psychologie et d’études consacrées aux femmes à l’université de Staten Island. Figure majeure de la Deuxième Vague, Chesler fonde le National Women’s Health Network, institution qui prend en charge les problématiques liées à la santé mentale des femmes. Parmi ses dix-huit livres, le best-seller Les femmes et la folie s’est vendu à plus de 2,5 millions d’exemplaires, et des ouvrages traitant des violences faites aux femmes, de la maternité, du racisme ou encore de l’antisémitisme.

Phyllis Chesler vit aujourd’hui à New York.

 

Crédits photo : Joan Roth