Portraits d'héroines

QUI
Le projet Portraits d’héroïnes est né de la rencontre de Catel Muller, auteure de romans graphiques et Rachèle Bevilacqua, directrice éditoriale des Éditions du Portrait, dans la volonté commune de reconnaître et de poursuivre le travail de celles qui, par leur combats politiques, citoyens et/ ou personnels, leur ont permis, et ont permis aux femmes d’aujourd’hui de mener une vie libre et indépendante.

heroines_pub


LE PROJET
Portraits d’héroïnes est un projet qui invite chacune et chacun à représenter son héroïne en dessinant son portrait, choisissant une photo … et en écrivant la phrase qui caractérise son engagement.

Ce cadre créatif permet d’engager un dialogue autour de la condition de la femme, de sa visibilité et de sa place dans la société. Si l’égalité de droit entre hommes et femmes est obtenue dans certains pays, elle n’est jamais acquise.

Nous participons ainsi :

• A la transmission de l’histoire de la femme dans la société
• A rendre compte des avancées législatives qui ont permis aux femmes d’obtenir l’égalité de droit
• À discuter de sa visibilité et de sa place

Portraits d’héroïnes permet de rassembler un grand nombre car il porte en lui :
• bienveillance
• mixité
• transversalité des générations

L’objectif de Portraits d’héroïnes
• Permettre à chacune et chacun de devenir actif, de s’approprier de l’histoire des femmes, de la porter et de la transmettre.

Portraits d’héroïnes s’adresse aux médiathèques, aux bibliothèques, aux mairies, aux lycées et aux entreprises.


LE PRINCIPE

1- Création
Dans un cadre signé par Catel Muller et dans lequel elle a dessiné une bulle, chacune et chacun est invité à dessiner, peindre, coller la photo de son héroïne et à écrire, dans le philactère, une phrase qui caractérise son engagement. Les Éditions du Portrait imprime ce cadre sur une feuille A4 et le distribue aux participants.

L’héroïne peut être réelle ou fictive, célèbre ou pas, vivante ou pas.

L’important est qu’elle ait marquée par son comportement la personne qui la représente.

Exemples :
• Portrait dessiné d’Olympe de Gouges, «La femme nait libre et demeure égale à l’homme en DROITS. » Thème : l’égalité des droits entre homme et femme

• Portrait photo de Michelle Obama « Quand ils se rabaissent, nous nous élevons » Thème : l’accès à l’éducation pour les filles.

2- Rencontres
Une ou des rencontres sont organisées pour engager la conversation autour des questions liées à la visibilité et à la condition de la femme.

La rencontre s’appuie aussi sur les textes fondateurs du féminisme : Ainsi soit-elle de Benoîte Groult, La femme rompue de Simone de Beauvoir, la déclaration des droits de la femme et de la citoyenne d’Olympe de Gouges, Autobiographie d’Angela Davis, les discours des féministes.

3- Restitution
• Les planches produites par les participants donnent lieu à une exposition.
• Les portraits des participants sont publiés dans un livret
• Les portraits des participants sont publiés sur le site des Éditions du Portrait

Public : de 8 à 88 ans

Le déroulé : 3 séances de 2 heures

1ere séance : présentation du projet Portraits d’héroïnes aux participants et échanges pour les aider à choisir leurs héroines

2ème séance : les participants viennent avec leur planches et s’engage alors une discussion autour des phrases qui caractérisent l’engagement des héroïnes, par eux choisies et nous commençons à aborder les textes fondateurs du féminisme.

3ème séance : la séance est dédiée aux liens qui existent entre les textes fondateurs du féminisme et les engagements des héroïnes choisies par les participants. La dernière heure est consacrée à l’écriture du portrait de l’héroïne choisie.

Pour plus d’informations, merci de nous écrire à contact@larevueduportrait.fr

heroines