Discours de réception du prix Nobel de littérature

Toni-Morrison-Couv*** LE LIVRE ***

C’est l’histoire de jeunes gens venus voir une vieille femme, aveugle et sage, descendante d’esclaves, noire et américaine. Ils disent tenir un oiseau entre leurs mains. L’aïeule ne sait s’il est vivant ou mort. Elle représente l’écrivaine et l’oiseau, la langue. En s’appuyant sur cette métaphore, Toni Morrison déploie avec une rare poésie l’idée qui traverse tout son œuvre : nous sommes tous, individuellement et collectivement, responsables de notre relation à l’autre, à travers ce qui nous lie à jamais : le langage.

« Nous sommes mortels. C’est peut-être cela, le sens de la vie. Mais nous sommes source de langage. C’est peut-être cela, la mesure de l’existante », Discours de réception du prix Nobel de littérature de Toni Morrison.

*** PLUS D’INFORMATIONS ***

Traduit de l’américain par Madeleine Nasalik
Publié en avril 2021
Prix : 6,90 €
ISBN 978 237 120 02 65

 

*** LES LIBRAIRES EN PARLENT ***

TULITU | Bruxelles | Quel texte incroyable ! La claque ! Ariane.